logo nmp Art & Culture

Maki, d’ici et d’ailleurs


Par Léa Marie pour NMP

Maki, d’ici et d’ailleurs

 Adossé à un arbre, une guitare sèche à ses côtés, Maki fixe l’eau et semble connecté à la nature… Cette vignette, dans l’esprit bande dessinée, utilisée sur la pochette de son premier E.P., donne le ton sur l’univers de cet explorateur musical.
À l’origine du projet, un périple dans un endroit paradisiaque en 2009 : « le projet est né à la suite d’un voyage sur une île au large du Gabon, appelée São Tomé » nous explique Maki. Durant un an sur cette île, il enregistre des chansons qu’il partage sur Internet « avec les moyens du bord » : quelques ébauches en poche, un vieil ordinateur et un petit micro.
Quand il revient en France, il fait écouter son projet à ses copains, notamment musiciens, qui « accrochent » et lui proposent de monter un groupe : « et, de là, est parti le projet Maki. Willy à la basse, Kevin à la percussion et moi-même au chant et à la guitare. » En 2012, Maki sort son premier E.P. « D’ici et d’ailleurs ». Des plages de Sao Tomé au carnaval de Rio, Maki aime raconter des tranches de vie. « Les chansons que je compose me viennent des voyages que j’ai pu faire en Afrique, au Brésil, au Népal. » S’inspirant de ses rencontres, de ce qu’il vit lorsqu’il est à l’autre bout du monde ou encore de l’actualité, Maki ne s’impose pas de limites. Il cherche à exprimer ce qu’il ressent et souhaite toucher les gens. « Par exemple, l’actualité récente avec les attentats m’a beaucoup affecté et j’en ai fait une chanson qui s’appelle la Goutte de Trop que vous pouvez retrouver sur Youtube.

Maki,Puis un jour, au détour d’un chemin, Maki rencontre Jimmy Lee, un percussionniste spécialisé au cajon. Avec lui, les influences jazz et swing des débuts cèdent leur place aux sonorités bossa nova, samba et reggae. Autant dire qu’à l’écoute de Maki, le dépaysement est total. Chemin faisant, c’est en septembre 2015 que Johann, batteur, prend la place de Jimmy pour des projets encore plus ambitieux.
Quand on lui demande quelle est sa bonne résolution pour 2016, la réponse est claire : « J’espère pouvoir enregistrer et sortir mon album. Il aura une petite particularité car j’aimerais inclure une mini bande-dessinée avec le CD retraçant, au travers des vignettes, le début de cette aventure. »

Normandie Musique Production
Margaux Nguyen
07 83 94 54 93
54 avenue Maréchal de Lattre de Tassigny 14000 CAEN
www.normandie-musique-production.fr


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *