Philippe Lecuyer nouvelan_solde Santé

Faîtes le plein de résolutions utiles pour passer une bonne année en très bonne santé !


Happy New year 2015

Le temps passe, comme l’eau coule dans la rivière, à la façon du sable dans le sablier.

Est-on destiné à en subir le cours sans avoir d’influence sur ses effets ?
Vaste question philosophique à laquelle il n’est pas aisé de répondre.
Revenons alors à une vision plus opérationnelle afin d’organiser notre propre vie au quotidien.
Réfléchir au temps nous conduit à considérer que celui-ci vaut par son contenu, qui lui même dépend de ce que nous faisons en sorte de vivre.
En organisant notre vie de façon appropriée, nous disposons d’un pouvoir énorme qui peut s’exercer au profit de notre santé.
Se souhaiter une bonne année revient donc à se souhaiter des conditions de vie qui permettront de s’occuper de soi et des siens, à bon escient, pour être et rester en bonne santé.

Toute cette introduction semble éloignée du réel, pourtant des moyens existent pour l’inscrire dans la réalité, au quotidien.

Pour ce faire il faut connaître deux notions essentielles d’hygiène de vie :

• pratiquer régulièrement l’activité physique, même à faible intensité, a un effet protecteur contre le diabète, les maladies cardio-vasculaires, les états dépressifs, les maladies dégénératives …
• une alimentation saine, dépourvue d’un excès de sucre raffiné, de graisse, de gluten, d’alcool … aura également des effets positifs, semblables à ceux obtenus par l’activité physique.

Ces deux faits ne font plus débat aujourd’hui tant leur importance en terme de santé est reconnue par la communauté médicale.
Bien manger et bouger sont des piliers de « la santé qui dure » malgré le temps qui s’écoule.
Nous devons donc agir, puisqu’il n’y a pas d’activité physique sans implication personnelle, pas plus que de bonne alimentation sans aliment choisi.
Bien entendu vous pouvez ressentir le besoin d’être guidé pour organiser tout cela.
Je suis moi-même convaincu de l’importance d’être accompagné, puisqu’une partie de mon activité en tant qu’ostéopathe est consacrée à la prévention.
C’est ainsi qu’en consultation, je délivre, après les gestes thérapeutiques préventifs réalisés avant que les douleurs n’apparaissent, des conseils pratiques qui permettent de prolonger les effets des séances dans la vie courante.

Les étapes à mettre en place en amont de vos séances d’activité physique et de vos adaptations alimentaires peuvent s’organiser ainsi :

• dans un premier temps, voyez votre médecin traitant qui saura vous examiner et vous confirmer que vous êtes apte au sport.
• dans un deuxième temps, consultez votre ostéopathe qui pourra régler les petits (ou gros) problèmes douloureux qui vous font craindre de pratiquer l’exercice physique.
S’il est adepte de l’ostéopathie préventive, il saura accompagner la mise en place de vos activités physiques ou vous orienter vers une salle de fitness, un coach, ou un club de sport.
• dans un troisième temps vous pourrez bénéficier des conseils d’une naturopathe ou d’une diététicienne pour organiser votre alimentation.

Alors qu’en dites vous ? N’est ce pas génial de pouvoir agir sur sa propre santé ?
N’est-ce pas extraordinaire de sentir que le risque de maladie est éloigné par un comportement adapté ?
Une fois ces bonnes pratiques installées, une autre question surgit : Est-il suffisant de bouger et de bien manger pour rester en bonne santé ?
Sûrement pas, mais c’est fondamental d’en passer par là.

 

Que faut-il de plus pour bien aller ?

Dans un monde qui change, au sein duquel il faut sans cesse se réinventer, le stress et les émotions négatives se développent.
De nombreuses études évoquent le lien direct entre la maladie et le stress, notamment au sujet des effets négatifs qu’il induit sur le système immunitaire.
Est-on condamné à subir les effets du stress ? Non, pas plus que nous ne sommes condamnés à souffrir de douleurs dont on peut prévoir qu’elles surviendront, si notre hygiène de vie est défaillante.

 

Que faut-il faire pour combattre le stress ?

Pour avoir une chance d’arriver à le maîtriser, deux attitudes sont à adopter.
L’une rejoint les propositions faites ci-dessus en matière d’activité physique et d’alimentation, l’autre consiste à restaurer vos propres capacités de résistance au stress qui ont pu s’émousser avec le vécu des événements négatifs de votre vie.
Ces situations toxiques sont à l’origine de tensions et de blocages qui vous rendent vulnérables.

Comment faire ?

Un professionnel spécialisé contribuera à déverrouiller votre corps mais aussi votre esprit.
Choisissez le selon vos critères et en fonction de son expérience.
Il est indispensable que ce travail soit personnalisé et bannisse toutes les approches standardisées.
Voici une liste non exhaustive de pratiques qui peuvent vous convenir et au sein desquelles l’ostéopathie occupe une place de choix : psychothérapie, approche énergétique, kinésiologie, ostéopathie, yoga, sophrologie, méditation…

Vous délivrer de vos inscriptions négatives et remettre en mouvement votre vitalité, voilà l’axe principal de toutes les actions anti-stress.

En synthèse bien manger, bouger suffisamment, se défaire de son stress, voici trois conseils avisés pour bien commencer l’année et… bien la continuer.

Le temps des soldes d’hiver offre l’occasion d’une mise en œuvre de ces conseils, pour en faire un moment de légèreté qui crée de l’énergie.
Pour y arriver, il faut avoir à l’esprit quelques idées pratiques et savoir se préparer.

Etre en forme, permet de foncer pour être là au bon moment.
Avoir un dos en bon état donne la possibilité de supporter les piétinements et de porter les nombreux paquets. S’il fonctionne bien, il réduira le risque d’entorse de cheville.
C’est donc un point très important.
Manger équilibré au petit déjeuner donne le pouvoir de tenir la journée, d’avoir les idées claires, pour dénicher les bonnes affaires.
Une fois encore, l’alimentation occupe une place importante dans la conquête de votre état de forme.
Faire les soldes c’est aussi se faire plaisir, s’offrir du rêve.
Alors, mesdames laissez votre culpabilité derrière vous. Fixez vous une limite pour vos dépenses, en tenant compte de vos moyens, et lâchez-vous sans rien regretter.
Ne laissez pas le stress vous gâcher la vie.
En procédant de la sorte, les soldes peuvent être sources de libération puisqu’elles génèrent des émotions positives, en stimulant le mouvement de la vie qui prépare le futur.
Alors, bonnes soldes !

Une nouvelle année commence, peuplée de vœux, de promesses et de risques potentiels.
Goûtons la pleinement, en y entrant de bon cœur, en nous engageant à prendre soin de nous et de notre vie, pour contribuer à notre bonne santé.
Elle irradiera en nous et se diffusera vers celles et ceux que nous aimons.
Vous pouvez me faire confiance, tout ce que je viens d’évoquer est envisageable, mais … n’arrivera pas par hasard.
Votre qualité de vie, en 2015, dépendra fortement de vos attitudes et de votre engagement à mettre ces conseils et préconisations en actes !

©Philippe Lecuyer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *