Cinéma

Le film «Guillaume» de Fabien Drugeon : La dernière ligne droite


Nous retrouvons Fabien Drugeon et toute son équipe durant les derniers jours de tournage de son film à Caen avant d’attaquer la postproduction ce mois-ci. Après un an de tournage pour le jeune réalisateur Caennais, Fabien Drugeon revient sur cette aventure.

LA PREMIÈRE QUESTION QUI NOUS VIENT À L’ESPRIT : POURQUOI CE FILM ?

En relisant des livres sur la jeunesse de Guillaume, j’ai remarqué deux périodes assez intéressantes pour construire une histoire. Tout d’abord en 1066, Guillaume le Conquérant a un antagoniste qui se nomme Harold avec qui il va conquérir l’Angleterre. À cela s’ajoute une opposition avec les Barons. Donc qui dit opposition, lutte de pouvoir, lutte d’influence, dit potentiel d’une histoire intéressante et le tout se passe en Normandie, je me suis dit pourquoi pas… Bien sûr tout cela ne construit pas une histoire. Le fil rouge c’est de découvrir comment l’enfant Guillaume est devenu Guillaume le Conquérant, la trajectoire d’un enfant qui passe dans l’âge adulte et de comprendre comment se construit un personnage historique. De plus c’est un sujet inédit, cela n’a jamais été traité au cinéma. Il existe des téléfilms et des documentaires mais pas encore de films. Je me suis alors dit : pourquoi pas réaliser le premier ?

QUEL REGARD PORTES-TU SUR CETTE ANNÉE DE TOURNAGE ?

C’est un peu Jean qui rit, Jean qui pleure : on a des grands moments de joie, on voit des plans qui étaient dans sa tête il y a encore deux ans et qui prennent forme sur une journée de tournage, comme la journée au château de Pirou où tout s’est merveilleusement bien passé. Ce sont des moments assez incroyables. Il peut aussi y avoir des mauvaises surprises, comme un second rôle un peu décevant, scénaristiquement parlant bien sûr…. Ou encore de gros moments de fatigue après plusieurs jours de tournage d’affilée assez éprouvants. Heureusement, il existe des gens autour de moi qui ont su m’aider et me soutenir, je parle ici de mon équipe technique qui a été d’un grand soutien. Quelques fois avec la fatigue, on peut vite oublier des choses importantes à tourner ou des idées de mise en scène dont je ne me souvenais plus. Mais bien sûr il y a de bonnes surprises. Des choses qui devaient être anecdotiques, un peu faibles dans le scénario et qui ont pris une autre dimension grâce à un acteur bien casté ou à un peu de chance, due à une météo favorable, qui a donné une ambiance particulière au décor et qui donne un peu plus de corps à l’histoire.

QUE VOUS RESTE-T-IL À FAIRE ?

On a fini de tourner le plus gros du film le 29 Septembre dernier mais il reste encore 10 minutes à tourner ainsi que des petits détails : des petits patchs d’image pour venir combler le montage, comme par exemple une scène où des chevaux en plein galop s’arrêtent sauf un. Au montage, le rendu n’était pas satisfaisant, nous allons donc modifier cette scène… ce sont des détails mais cela reste essentiel pour éviter un montage un peu bancal.

ET LA POSTPRODUCTION ?

Le film fait déjà 65 minutes. Il nous reste environ 10 minutes à tourner encore au mois d’octobre. Ensuite on commencera le montage final, l’étalonnage et enfin le mixage son. Nous allons faire appel à un nouveau monteur, une monteuse plus précisément, le monteur actuel ne disposant plus de temps pour achever le montage, cela fait partie des aléas du milieu associatif. Les gens nous donnent de leur temps mais quelques fois ils sont appelés sur d’autres projets. C’est intéressant de changer de monteur car cela permet d’avoir un oeil neuf sur le film. Cela redonne un nouveau souffle au montage. ET LA SORTIE DU FILM ? Si tout se passe bien, la première projection se fera le 19 Novembre à l’Amphi Daure. On va voir si on peut tenir les délais.

C’EST BIENTÔT ?

Oui, on verra bien si le film est prêt à cette date. On préférera repousser la sortie si le film n’est pas encore abouti. Je n’ai pas envie de sacrifier la qualité du film pour une simple date. Je pense que tout le monde le comprendra. C’est une liberté en tant que film indépendant. Mais il faut toujours faire attention à ne pas trop reporter : le film pourrait courir le risque de tomber aux oubliettes. Il est donc nécessaire de fixer une date butoir. Rendez-vous à tous le 19 Novembre Prochain !!! backstagebackstage

Pour en savoir plus sur le film, vous pouvez aller sur le site internet www.guillaumeleconquerant.fr où vous trouverez le making of de cette aventure, l’univers du film et bien sur toutes les informations pour pouvoir soutenir ce film Normand.

 

logos_DEF1Nom : Gaumerd • Prénom : Pierre-Claude
Nom : Choquette • Prénom : Matthieu
Structure : Ovidéo
Adresse : 12 rue Louis Lechatellier • 14000 Caen
Courriel : contact@ovideo.fr
Site web : www.ovideo.fr